Après une séparation sentimentale, doublée d’une période de surmenage professionnel, j’étais sans force, sans motivation, très malheureuse et déprimée. Très souvent, je m’enfermais dans mon bureau pour pleurer et, une fois à la maison, la vie ne m’intéressait plus.
Une amie me conseilla, alors, d’aller consulter Camille Cocco. Elle connaissait déjà sa «réputation » : sérieux et efficacité de son action et profondeur de son engagement. Je dois dire que le magnétisme ou l’hypnose n’étaient pas dans mes habitudes, mais j’acceptai, pour «tenter quelque chose» (pourquoi pas ?), et, surtout, je pense, pour faire plaisir à cette amie ! Depuis, elle sait combien je l’en remercie.
Je n’ai pas peur de l’affirmer, cette rencontre a changé ma vie, et sur plusieurs plans ! D’abord, en quelques séances de magnétisme, Camille Cocco rétablit l’harmonie de mon énergie et, à ma grande stupéfaction, ma déprime disparut complètement ! Je n’en revenais pas ! Au travail, mes collègues et mes élèves remarquèrent tout de suite la différence… Je souriais à nouveau !… Mais, ce n’est pas tout… Peut-être ai-je eu la chance (ou le destin ?) de rencontrer Camille au bon moment dans ma propre recherche personnelle. Quelle avancée ! En effet, lors de ces séances de magnétisme, des images étonnantes me sont apparues ; m’imprégnant de douceur, d’amour infini, de confiance… J’ai eu l’énorme surprise de « communiquer » avec mes guides spirituels, avec mes parents décédés… Est-ce mon imagination ? … ou bien … ? Puis, l’hypnose (juste pour « tenter » la chose !)  m’a permis de retrouver une attitude enfin «raisonnable» vis à-vis de l’alimentation, après plus de trente ans de diabète insidieux… Quel soulagement !
Enfin, ses conférences ou les discussions avec lui m’ont passionnée et j’en ai approfondi personnellement plusieurs sujets, me permettant d’avancer dans ma recherche philosophique, mais, surtout, EN TOUTE LIBERTE, c’est bien ce que j’apprécie chez Camille Cocco qui nous répète : « A chacun sa vérité, à chacun son expérience, il n’y a rien à imposer ».
Et puis, dans son environnement, se retrouver en compagnie de « belles âmes », cela fait du bien, dans ce monde difficile. Je n’oublie donc pas un chaleureux bonjour à la belle équipe qu’il a su réunir autour de lui. Merci à tous.
Depuis, je vis dans la sérénité et l’amour de l’autre. J’ai confiance en la vie, même dans les épreuves. Je suis heureuse. Camille Cocco ? Tout empreint d’une grande spiritualité, il est un homme bon, fin, délicat, sage, philosophe, respectueux, et … gracieux et plein d’humour ! Grand travailleur, entièrement dévoué aux autres et au soulagement de leur mal-être, il en a fait le sens de sa vie. Il est très aimé ; cela se voit aux chaleureux échanges de salutations avec ses patient(e)s, lors de ses conférences.
Je lui dois un infini MERCI pour toute sa valeur. Mais, devant sa grande humilité, et puisqu’il se considère comme «un simple canal toujours à disposition» d’une volonté supérieure emplie d’amour infini et inconditionnel, je vais dire avec lui «Gratitude, gratitude… remerciement à plus haut». De ma part, plus simplement et très sincèrement : «Merci à la vie de m’avoir fait rencontrer un tel homme».

Christine L. (Ajaccio)